L’activité agricole familiale commence avec le grand-père Batiste, «el abuelo Cachano», qui plante notamment des orangers, des amandiers et des caroubiers. Plus tard, c’est la génération suivante qui prend le relais et continue l’exploitation avec le fils Batiste, «Batiste el Cachano». Aujourd’hui, les domaines sont gérés et cultivés par David Palau, «David el Cachano», qui appartient à la troisième génération d’agriculteurs.